S.O.S Essaims

Que faire si un essaim d'abeilles s'installe au jardin?

essaim

Les abeilles butineuses sont des auxiliaires indispensables pour la pollinisation de nombreux arbres fruitiers et plantes. Elles sont également appréciées des gourmets pour ce met succulent qu’elles produisent : le miel.

Les abeilles ont une vie sociale très évoluée. Dans la ruche, la colonie d’abeilles se développe uniquement grâce à la ponte de la reine, "mère de la colonie". Lorsque la ruche devient trop étroite pour la colonie, les abeilles essaiment. La colonie se scinde en deux : la vieille reine part avec la moitié des abeilles ouvrières et des mâles (les faux bourdons), tandis que dans la ruche les abeilles veillent à la naissance d’une nouvelle reine. L’essaimage a lieu à la belle saison, souvent entre mai et juin, suffisamment tôt pour que l’essaim puisse s’installer et amasser des provisions avant l’hiver.

L'essaimage

essaim

L’essaim sort par beau temps, au milieu de la journée, entre onze et quatorze heures. Après s’être gorgées de miel pour tenir quelques jours, les abeilles quittent en masse la ruche et se rassemblent dans les airs avant de se fixer en grappe sur un support proche de la ruche.

Ce premier arrêt de l’essaim est provisoire. Les abeilles éclaireuses sont parties à la recherche d’un abri où la future colonie s’installera définitivement : un arbre creux, un gîte dans un bâtiment, une cheminée abandonnée,... Dès que le futur logis est accepté, l’essaim se remet en vol pour parcourir parfois plusieurs kilomètres.

Lorsqu’un essaim atterrit dans les parages de votre propriété, il ne faut pas paniquer. Très souvent, il sera reparti avant le soir. Si la pluie arrive, l’essaim peut rester plusieurs jours mais s’en ira à la première éclaircie.

Au début de l’essaimage, un essaim n’est pas du tout agressif. Il n’en est pas de même lorsqu’il est installé à un endroit depuis plusieurs jours et qu’il a commencé à construire des rayons. Dans ce cas, les abeilles n’apprécient guère d’être dérangées et défendent leur nouveau nid.

Que faire face à un essaim?

essaim

En premier lieu, le laisser tranquille. Ne pas s’affoler. Surtout ne pas s’armer de bombes insecticides, d’extincteurs, voire de tuyaux d’arrosage! La meilleure solution consiste à nous appeler au 0496 91 25 46.

A notre époque, où l’on parle beaucoup du dépérissement des abeilles, un essaim est précieux pour les apiculteurs. Et puis, il faut se souvenir que les abeilles sont des animaux protégés.

La cueillette de l'essaim

essaim

La difficulté du travail est liée à la position de l’essaim. Recueillir un essaim suspendu à une branche basse est plus aisé que de décrocher des abeilles sur un haut mur ou dans une cheminée !

Si l’essaim est relativement accessible, l’opération de récupération ne dure pas plus d’une heure ou deux. Il suffit que la reine entre dans la cloche en paille et le reste de la colonie suivra.

Les 3 renseignements précieux qui pourront nous aider lors de votre appel téléphonique :

* Le jour et l’heure approximative de l’arrivée de l’essaim
* Sa dimension (balle de foot, tennis …)
* Sa position (dans un arbre, sur une façade, et la hauteur approximative)

Ces 3 informations sont très importantes afin de savoir quel matériel il est nécessaire de préparer pour le récupérer.

Le Rucher du Chanteloup

Michel Danthinne

rue Grand Ry 44
4801 Stembert

0496 91 25 46

info@rucher-du-chanteloup.be

TVA BE 0841.667.713